Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Archives de l’abbaye d’Orval en ligne

Texte petit  Texte normal  Texte grand
21/09/2019 - Numérisation - Archives de l'État à Arlon

En septembre 2015, les Archives de l'État publiaient l'inventaire des archives de l'ancienne abbaye d'Orval, réalisé par Marjorie Gobin. L’exploitation de ces documents a franchi une nouvelle étape : 9 volumes de cartulaires sont désormais accessibles en ligne.

Il s'agit de copies de qualité - réalisées au XVIIIe siècle - de milliers de documents datant du XIIe au XVIIIe siècle, parmi lesquels de très nombreux inédits. Les originaux et d'autres copies se trouvent dans le fonds de l'abbaye, mais les cartulaires ont gardé la trace de plusieurs centaines d’actes malheureusement perdus. Ces 9 volumes en sont d'autant plus précieux.

Le carturlaire dit de l'abbé Henrion a été réalisé entre 1727 et 1743 (numéros 61 à 64 de l'inventaire).  Le cartulaire dit de l'abbé Mommerts a été transcrit entre 1734 et 1740 (numéros 65 à 69 de l'inventaire). Ils contiennent de nombreuses informations sur les droits et biens de l’Abbaye d’Orval en province de Luxembourg et dans les régions limitrophes.

Les archives de l’abbaye d’Orval, relatives aux années 1173-1794, sont conservées aux Archives de l’État à Arlon.

A propos de l'abbaye d'Orval

L’abbaye d’Orval est connue pour son cadre enchanteur, ses ruines et sa bière trappiste, l'une des 5 trappistes brassées en Belgique. Mais au Moyen Age, elle produisait plutôt du vin dans les vallées de la Meuse et de la Moselle. Des forêts de son domaine, elle tirait le minerai de fer et le combustible pour ses forges, depuis ses origines, au point de devenir une des centres de production métallurgique parmi les plus importants du Luxembourg au XVIIIe siècle. Dans une terre aux confins des duchés de Luxembourg, de Lorraine et de la France, la communauté a pu ainsi prospérer pendant près de 700 ans avant d'être dissoute pendant la Révolution française.

Depuis 1926, une nouvelle abbaye a pris place à côté des modestes ruines de l'abbaye médiévale, à l'emplacement où s'élevait le grand complexe construit à la fin du XVIIIe siècle et presque totalement détruit en juin 1793.

Inventaire

L’inventaire des archives d'Orval est en vente à la boutique des Archives générales du Royaume, aux Archives de l’État à Arlon ou via publicat@arch.be. Il est également téléchargeable gratuitement au format pdf.

GOBIN Marjorie, Inventaire des archives de l’abbaye Notre-Dame d’Orval (1173-1794), série Inventaires Archives de  l’État à Arlon n°84, Publ. n°5514, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2015, 11 € (+ frais d’envoi éventuels).

Page mise à jour le 25 octobre 2021.

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement