Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les archives relatives à l’histoire de la colonisation conservées aux Archives de l’État

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Les Archives de l’État sont le principal dépositaire d’archives relatives à la colonisation en Belgique.

Elles conservent les archives produites par le Ministère des Colonies et ses successeurs en droit, en ce compris les archives des administrations du Congo belge (1908-1960) et du Ruanda-Urundi (1919-1962). Il est d’usage de réunir ces ensembles sous l’appellation « archives africaines ». Ces archives publiques ont donc, pour partie, été produites en Belgique, quand les autres ont été produites dans la Colonie puis déplacées vers la Belgique. Au moment des indépendances (1960-1962), en effet, les autorités belges décident de transférer une partie des archives publiques se trouvant au Congo belge ou dans les territoires de l’Urundi et du Ruanda, afin de les conserver en Belgique.

Les Archives de l’État conservent également les archives de particuliers (comme Jules Renkin ou Théodore Heyse) et celles d’entreprises actives dans les espaces coloniaux (dont l’UMHK ou la Compagnie du Congo pour le commerce et l’industrie).

Ces déplacements d’archives, qu’ils s’agissent d’archives d’opérateurs publics ou d’archives d’opérateurs privés, ont compliqué l’accès à ce patrimoine commun pour nombre de chercheurs et citoyens africains intéressés par ces archives. Les Archives de l’État s’emploient à corriger cette inégalité et à décoloniser le traitement de ces ensembles documentaire, sur les plans intellectuel et éthique. Car, en raison des circonstances de leur création, les archives relatives à la colonisation constituent un patrimoine commun à la Belgique, au Burundi, au Congo et au Rwanda et à leurs citoyens.

   

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement