Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Toutes les actualités

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Affiner les résulats
Par catégorie :
Par dépôt :
Revue belge d'Histoire contemporaine

Un numéro de la Revue belge d'Histoire contemporaine est paru fin novembre 2018. Il reprend les contributions de Margaux Roberti-Lintermans sur la répression de la collaboration dans les cantons de l'Est après 1944, de Michèle Corthals sur la presse de la résistance flamande durant la Seconde Guerre mondiale, de Christa Matthys et Soetkin Gryson sur les sages-femmes et les soins de santé génésiques au 19e siècle et enfin, d'Eduard Clappaert et Martin Kohlrausch sur la diplomatie belge et les procès des crimes de guerre allemands après la Première Guerre mondiale.

Open (research) data, open science, open access, data management plans, sécurité des données, protection de la vie privée… autant de questions auxquelles les chercheurs belges en sciences sociales sont de plus en plus confrontés. Le projet SODA a cherché à en apprendre davantage sur les préoccupations des scientifiques à l’heure actuelle en transmettant une enquête à toutes les universités belges.

En mars 2013, l’administration provinciale d’Anvers a transféré ses archives de plus de 30 ans aux Archives de l’État à Anvers-Beveren. Récemment, des sous-fonds d’archives sur la Seconde Guerre mondiale ont été inventoriés. Les documents témoignent des missions que l’administration provinciale anversoise a menées lors de la mobilisation, l’Occupation et dans l’immédiat après-guerre. Désormais accessibles, ces archives sont appelées à stimuler la recherche sur le Seconde Guerre mondiale dans la province d’Anvers.

Les registres des matricules des marins contiennent des données utiles en généalogie ou pour des recherches sur les flux migratoires. Dans le cadre du projet Immibel, les index des registres des matricules qui sont conservés aux Archives de l’État à Anvers-Beveren ont été numérisés et intégrés dans notre moteur de recherche en ligne.

Transférés en 2014 aux Archives de l’État à Mons, les 107 mètres linéaires d'archives du comité d’acquisition d'immeubles de Mons (responsable de l’acquisition et de l’expropriation de biens immobiliers pour le compte de l’État) viennent d'être inventoriés. Couvrant essentiellement les années 1938 à 1976, ils concernent toutes les communes de la province de Hainaut. Ce fonds contient notamment les minutes des actes passés par le comité, de la correspondance avec les personnes expropriées, des plans et extraits cadastraux, des plans d’emprise, des photos, des rapports d’expertises, des certificats hypothécaires, etc.

Depuis 2018, près de 240.000 dossiers individuels des victimes civiles de la Première Guerre mondiale sont consultables aux Archives générales du Royaume, soit environ 650 mètres linéaires d'archives ! De quoi faire d’innombrables recherches et découvrir le combat pour la reconnaissance que durent engager des milliers de Belges une fois la guerre terminée.         

Lorsqu'une page internet n'est plus disponible, apparaît le code 404 HTTP. Si une telle situation peut causer des frustrations, elle dénote aussi un problème sous-jacent, à savoir que de très nombreuses informations intéressantes se perdent quotidiennement sur internet. Les partenaires du projet de recherche Promise se sont penchés sur cette problématique. Le projet vise à développer une stratégie fédérale pour la conservation de la toile belge.

La fin du XVIIe siècle est une période quelque peu mystérieuse et peu étudiée par les historiens. Un nouvel inventaire des dossiers de procès de la noblesse devant le Conseil de Brabant permet de se faire une meilleure idée sur cette période. À l’époque, la noblesse jouait un rôle sociétal, militaire et politique important. Consultables aux Archives de l'État à Bruxelles, les 1.400 dossiers décrits dans l’inventaire fournissent de très précieuses informations relatives à l’histoire locale de centaines de villages durant l’Ancien Régime (ex : moulins, fermes, châteaux) ainsi qu’une multitude de données biographiques et généalogiques.

05/10/2018 - Recherche - Publications - Liège - AGR

Dans toute l’Europe, la fin du XIIIe siècle et la première moitié du XIVe siècle sont marquées par l’explosion d’importantes révoltes, souvent urbaines, dont les meneurs exigeaient une meilleure répartition du pouvoir. A cela s'ajoute la terrible famine des années 1315-1317. Publié par les Archives générales du Royaume, l'ouvrage sur La Paix de Fexhe (1316) et les révoltes dans la Principauté de Liège et dans les Pays-Bas méridionaux entend améliorer notre connaissance des luttes socio-politiques qui furent livrées à Liège autour de la Paix de Fexhe.

Les 14 et 15 octobre 2015, le CegeSoma organisait, en collaboration avec les universités belges, la conférence internationale War and Fatherland. Près de trois ans plus tard, les résultats sont publiés dans un ouvrage intitulé Nations, Identities and the First World War, qui traite de l’impact de la Première Guerre mondiale sur le processus d’identification nationale.

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement