Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Toutes les actualités

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Affiner les résulats
Par catégorie :
Par dépôt :

En 2003, les Archives de l’État ont noué des contacts avec d’anciens membres de la M.B.L.E. (Manufacture Belge de Lampes Electriques) , entreprise spécialisée dans la manufacture de matériel électronique et liée à Philips Belgique. En 2006, ces rencontres ont permis le versement de deux fonds d’archives, non seulement celles produites par la M.BL.E. (1911-1998) mais également par Philips Belgique (1919-2004). Les deux fonds sont maintenant inventoriés et ouverts à la recherche.

23/04/2020 - Recherche - Numérisation - Divers
Le Top 10 d'ArchPoll est d’ores et déjà en ligne !

Du 30 mars au 9 avril, nous avons organisé l’enquête ArchPoll sur les archives que notre public aimerait consulter en ligne. 2.888 personnes ont répondu à l’enquête, un nombre qui a dépassé toutes nos espérances ! Merci à tous les participants pour leur participation. L’expérience mérite certainement d’être répétée. Le top 10 des résultats d’ArchPoll se trouve en ligne !

  1. Les Laissez-passer des réfugiés de la Première Guerre mondiale (n° 414-607)
  2. Les Recensements de la population du Brabant (XVIIe et XVIIIe siècles) (n° 314-405)
  3. Les Registres aux sentences du Conseil de Flandre (XIVe-XVIIIe siècles) (n° 164-170, 2327-2605 en 8557-8596)
  4. Les Registres aux sentences du Grand Conseil de Malines (1475-1794) (n° 977-1045)
  5. Les Archives du Conseil des Troubles (1567-1576) (n° 1-400)
  6. Les Cahiers de perception des deniers dans les archives de l'Audience (1569-1574) (n° 618/1-39)
  7. Les Registres des bourgeois de Courtrai (1413-1796) (n° 1-5)
  8. Les Archives de l'ancienne université de Louvain (XVe - XVIIIe siècles) (n° 3, 22-29, 51-88, 99, 273-286, 288, 298-306, 387-391, 502-511, 689, 710-725, 812-815, 4751-4755)
  9. Les Registres de la chambre pupillaire de Courtrai (1403-1796) (n° 1-179)
  10. Les Répertoires des archives des notaires de Mons (XIXe - XXe siècles) (n° 1-57)

De 2013 à 2016, plusieurs fonds d’archives des comités d’acquisition ont été transférés aux Archives de l’État dans le cadre du projet SATURN. Ces archives étaient jusqu’alors peu connues et exploitées, notamment en raison de leur volume et de leur état désordonné. Grâce à la publication d’inventaires des archives des comités d’acquisition, cette situation va changer.

Entre 1990 et 1992, une partie des archives de la FN Herstal était donnée aux Archives de l’État à Liège. Les archives concernent  principalement les activités publicitaires de l’entreprise, mais le savoir-faire technique de l’entreprise est y également bien visible.  Ce fonds d’une grande richesse a récemment été inventorié et ouvert à la recherche.

04/03/2020 - Recherche - Acquisitions - AGR

Le statut de Résistant armé fut créé en 1945 pour honorer ceux qui avaient pris les armes contre l’occupant.  Depuis 1946, les dossiers étaient gérés par les Services du Ministère de la Défense. Le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale a été l’occasion de les transférer aux Archives de l’Etat, où ils peuvent être consultés en salle de lecture.  

2017 a marqué une étape décisive dans l’histoire de la Monnaie royale de Belgique. Cette année-là, celle-ci a cessé la frappe de pièces et médailles au profit d’entreprises privées. L’ouverture de ce nouveau chapitre dans l’histoire de la vénérable institution est allée de pair avec l’intervention d’archivistes du projet Saturn. Après avoir rédigé un tableau de tri complet, ils ont trié et inventorié plus de 120 mètres d’archives couvrant toute l’histoire de la Monnaie royale. Grâce à la publication du fruit de ce travail, ces archives sont désormais ouvertes à la recherche.

Chartrier de la Trésorerie des comtes de Hainaut temporairement indisponible

Le chartrier de la Trésorerie des comtes de Hainaut conservé aux Archives de l'Etat à Mons est momentanément indisponible pour consultation. Le fonds fait en effet l'objet d'une étude préalable à un projet de restauration des 1800 chartes qui le composent.

Un des fonds les plus volumineux acquis ces dernières années par les Archives de l’État à Hasselt est celui constitué des quelque 60.000 dossiers traités après la Seconde Guerre mondiale par la direction de Hasselt du Ministère de la Reconstruction. Il s’agit de demandes d’interventions des pouvoirs publics pour les dommages encourus par des personnes et des organisations pendant la Seconde Guerre mondiale, suite à des actes de guerre. Les dossiers concernent toute la province du Limbourg, ainsi que l’est des provinces d’Anvers et du Brabant. Pendant plusieurs années, des bénévoles ont aidé à ouvrir à la recherche et à analyser ces dossiers des dommages de guerre. Grâce à ce travail de bénédictins, près de 30.000 dossiers ont pu être téléchargés dans le moteur de recherche « rechercher des personnes ».   

En 2019, une importante partie de la collection du Service Archives Victimes de la Guerre a été déménagée. La série d’archives « Statut de prisonnier politique » est restée pendant quelque temps inaccessible. Des collaborateurs des Archives de l’Etat ont vérifié tout le fonds, ils ont dépoussiéré les dossiers et ils les ont ensuite reconditionnés dans des boîtes non acides. Aujourd’hui, cette opération est finalisée et les archives sont à nouveau à la disposition du public.

30/01/2020 - Recherche - Publications - AGR

Soixante-trois villes de l’ancien comté de Flandre sont représentées dans ce répertoire par les types de sceaux qu’elles ont utilisés pour valider des documents diplomatiques au Moyen Âge. La présentation des sceaux par ville et par période d’utilisation permet de savoir si une ville a apporté des changements à son image sigillaire et, dans l’affirmative, lesquels.  Elle permet également d’appréhender le contexte historique dans lequel fonctionnaient ces villes, car il se reflète dans l’évolution du choix des composants de l’image.

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement