Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Journal photographique

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Notre journal photographique mensuel entend donner une image concrète des tâches, des missions et du public-cible des Archives de l’État. Ce mois-ci, faites connaissance avec Bénédicte Muls, restauratrice à l'atelier des Archives générales du Royaume.

Après avoir obtenu une licence en restauration d’œuvres d’art au cours de laquelle elle s’est spécialisée dans la restauration du papier, Bénédicte a travaillé durant 7 ans comme restauratrice indépendante avant de rejoindre l’atelier de restauration des Archives générales du Royaume dans lequel elle travaille depuis 6 ans.

L’atelier de restauration des Archives générales du Royaume offre la possibilité aux différents dépôts des Archives de l’Etat de faire restaurer les documents qu’ils conservent. Il peut s’agir de documents qui vont être prêtés en vue d’une exposition, de documents qui nécessitent une intervention avant leur numérisation ou tout simplement de documents dont l’état requiert une restauration. L’atelier peut ainsi prendre en charge des documents sur papier, des parchemins et des sceaux.

Après avoir établi un constat d’état et une proposition de traitement, le document fera l’objet d’un traitement de conservation-restauration répondant au code déontologique de la profession dont les principes fondamentaux sont la réversibilité des traitements, la stabilité des matériaux utilisés et leur compatibilité avec l’objet restauré.

Afin d’enrichir leur pratique du métier et de se tenir au courant de son évolution, les deux restaurateurs de l’atelier participent le plus possible à des formations ou journées d’étude organisées par des acteurs de la profession. L’accueil de stagiaires belges et étrangers au sein de l’atelier permet également des échanges enrichissants, ainsi qu’une remise en question constante des pratiques de l’atelier.

La restauration des documents ne constitue toutefois pas la seule mission de l’atelier. Les restaurateurs qui y travaillent sont à disposition de leurs collègues, mais aussi parfois d’autres institutions fédérales, pour tout ce qui touche à la conservation préventive. Ainsi, il est régulièrement fait appel à eux pour demander des conseils en cas de présence d’insectes nuisibles ou de moisissures dans les dépôts.

Enfin, l’atelier de restauration est également disponible pour aider et conseiller les collègues qui le souhaitent lors de la rédaction des clauses techniques de cahiers des charges dans le cadre de projets de restauration à l’extérieur, ainsi que pour sélectionner les meilleurs offres et évaluer la qualité du service fourni par les prestataires.

         
         
    

Partager cette page :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement