Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Vos ancêtres étaient-ils vagabonds ?

Texte petit  Texte normal  Texte grand
26/04/2021 - Inventoriage - Numérisation - Archives de l'État à Anvers - Archives de l'État à Beveren

L’un de vos ancêtres a-t-il été condamné pour vagabondage ou mendicité ? A-t-il transité par les colonies agricoles de Merksplas et Wortel ? Découvrez-le grâce à un nouveau moteur de recherche qui fournit de nombreuses informations sur la vie de ces personnes, leur famille, leurs origines. Le projet a été réalisé par les Archives d'État d'Anvers-Beveren, l'association Kempens Landscape, le musée de la prison de Merksplas, la cellule patrimoniale de la Campine du Nord et le Musée communal de Hoogstraten.

Jusqu’en 1993, si vous n'aviez pas d'emploi, pas de domicile fixe ni moyens de subsistance, vous risquiez d’être envoyé dans les colonies agricoles de Merksplas ou Wortel, en province d’Anvers. Des dizaines de milliers de vagabonds et mendiants (repris aujourd’hui sous le vocable « sans domicile fixe ») issus des quatre coins de la Belgique ont ainsi été contraints de travailler plus ou moins longtemps dans cet environnement. L’objectif était triple : rééduquer les mendiants et les oisifs, en diminuer leur nombre en leur procurant du travail et défricher les grandes bruyères du nord de la province d'Anvers pour les rendre productives !

Pour accéder au moteur de recherche

Vous souhaitez savoir si, comme des milliers de Belges, vous descendez de personnes qui ont séjourné dans les colonies agricoles de Merksplas et Wortel ? L’un de vos ancêtres a-t-il été condamné pour vagabondage ou mendicité ?

Le séjour de chaque personne condamnée pour vagabondage ou mendicité était soigneusement mentionné sur une fiche de renseignements. Cette fiche fournit de nombreuses informations, ce qui en fait une source intéressante pour celles et ceux qui recherchent des traces familiales. On y retrouve la date et le lieu de naissance de la personne condamnée pour vagabondage ou mendicité, son signalement, sa profession, des informations relatives à sa ou ses condamnations, les dates d’entrée et de sortie de la colonie de Wortel ou Merksplas, des données familiales, etc.

Les archives des colonies agricoles de bienfaisance de Merksplas et Wortel sont conservées aux Archives de l'État d'Anvers.

Collaborations

Pour faciliter la consultation de ces documents, l’association Kempens Landscape, les Archives d'État d'Anvers-Beveren, le musée de la prison de Merksplas, la cellule patrimoniale de la Campine du Nord (Noorderkempen Heritage) et le Musée communal de Hoogstraten ont introduit une demande de subside dans le cadre du décret flamand relatif au patrimoine culturel. Des dizaines de milliers de dossiers de vagabonds ont ainsi été scannés grâce au soutien financier du gouvernement flamand.

Des dizaines de bénévoles ont ensuite analysé les actes via la plateforme de crowsourcing Many Hands afin d’en extraire les données et les rendre accessibles au public. Les listes de noms établies par les bénévoles du Musée de la prison ont également été intégrées dans la base de données. Ces données seront intégrées au moteur de recherche des Archives de l’État dans les prochains mois.

Pour poursuivre les recherches

Le moteur de recherche ne reprend qu’une partie des dossiers existants. Les dossiers de moins de 100 ans ne sont pas disponibles en ligne en raison de la législation sur la protection de la vie privée.

Vous souhaitez poursuivre les recherches ? Les Archives de l’État à Anvers conservent l'intégralité des dossiers personnels des « vagabonds ». Ceux-ci sont consultables en salle de lecture. Le personnel de la salle de lecture se tient à votre disposition s'il s'agit pour vous d'une première visite aux Archives de l'État.

L’inventaire

L’inventaire des colonies agricoles de bienfaisance de Merksplas et Wortel est disponible en ligne via le moteur de recherche Rechercher des archives avec l’intitulé suivant : M36, RWK 1996-1997 ("RWK" signifie Rijksweldadigheidskolonie/Colonie de bienfaisance). L’inventaire est également téléchargeable au format pdf.

L’inventaire est également en vente en version papier aux Archives de l’État à Anvers, à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be au prix de 7,50 € :
BUYCK J., VELLE K., Inventaris van het archief van de rijksweldadigheidskolonies Hoogstraten-Merksplas-Rekem-Wortel (1810-1980), série Inventaires Rijksarchief te Beveren n°27, publ. n°2795, Archives générales du Royaume, 1998, 7,50 €.

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement