Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Dossiers individuels des étrangers : base de données en ligne

Texte petit  Texte normal  Texte grand
22/08/2018 - Recherche - Numérisation - Archives générales du Royaume

Les Archives générales du Royaume conservent plus de 2 millions de dossiers dont quelque 80.000 dossiers produits par la Police des Étrangers entre 1830 et 1890. Grâce au projet de recherche Immibel, initié dans le cadre du programme BRAIN, les fiches qui ouvrent ces dossiers à la recherche peuvent désormais être consultées via le moteur de recherche des Archives de l’État. Ceci aidera considérablement tant les chercheurs en histoire des migrations que les citoyens à la recherche d'informations sur leur famille.

L'Administration de la Sûreté publique a été créée en 1832 au sein du ministère de la Justice. Elle était chargée de contrôler et d’enregistrer tous les étrangers sur le territoire du jeune État belge. Les agents de la Police des Étrangers collaboraient étroitement avec les instances policières et judiciaires locales pour enregistrer les étrangers et pour évaluer si ceux-ci pouvaient résider sur le territoire. Au fil des ans, la Police des Étrangers a produit de très nombreux dossiers individuels afin d'identifier administrativement un maximum d’étrangers.  Parmi ces dossiers, on retrouve le dossier individuel de Victor Hugo, un courrier de Scotland Yard, daté de 1871 contenant la photo de voleurs à la tire ou encore le dossier de l’artiste chinois Zhang Chongron, qui inspira le personnage de Tchang dans "Le Lotus Bleu" de Tintin.

Environ 80.000 dossiers individuels d’étrangers ont été conservés sur un total de 500.000 dossiers produits par la Police des Étrangers entre 1830 et 1890. Classés chronologiquement, ces dossiers sont accessibles au départ de fiches alphabétiques. Plus de 150.000 fiches alphabétiques ouvrant à la recherche les dossiers d'étrangers ont été patiemment encodées dans une base de données, consultable via le moteur de recherche Rechercher des personnes des Archives de l’État. Cette base de données a été réalisée grâce au projet Immibel, financé par la Politique scientifique fédérale dans le cadre du programme Brain.

Comment procéder ?

  1. Recherchez la personne souhaitée dans notre moteur de recherche Rechercher des personnes. Vous accéderez à la base de données mentionnée ci-dessus en cliquant ici.
  2. Cliquez sur la loupe et prenez note du numéro de dossier.
    Outre le nom, prénom et date et lieu de naissance de l'étranger, chaque fiche alphabétique contient un numéro de dossier.
  3. A l'aide du numéro de dossier, vérifiez en ligne (dans le document pdf) si le dossier datant des années 1830 à 1890 a été conservé. Le document pdf reprend la liste des numéros de dossiers conservés.
  4. Si le dossier complet a été conservé, vous pourrez le consulter au sein de la salle de lecture des Archives générales du Royaume. Vous pouvez également demander une copie moyennant le tarif en vigueur.

A noter que les fiches alphabétiques des dossiers d'étrangers produits après 1890 peuvent également être consultées sur microfilm au sein de la salle de lecture des Archives générales du Royaume.

Pour en savoir plus

Jalon de recherche

Pour de plus amples informations sur les archives migratoires conservées aux Archives de l’État, vous pouvez consulter le jalon de recherche sur l’histoire des migrations 1830-1960. Une version en français est en cours de traduction. Le jalon de recherche en néerlandais est en vente à la boutique des Archives générales du Royaume ou peut être commandé via publicat@arch.be

WILLEMS Bart, STRUBBE Filip & HEYNSSENS Sarah, Migratiegeschiedenis 1830-1960: Zoekwijzer, série Jalon de recherche n°45, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2017, 5 € (+ frais d’envoi éventuels).

A consulter également

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement