Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les archives sur l’histoire des migrations : toujours d’actualité !

Texte petit  Texte normal  Texte grand
07/10/2021 - Recherche - Archives générales du Royaume

L’an dernier, le thème de l’histoire migratoire semblait éclipsé par la crise sanitaire, mais il est à nouveau d'actualité depuis quelques mois. Une analyse systématique des sources est indispensable pour pouvoir saisir la complexité de ce sujet très sensible.

Durant l’entre-deux-guerres, notre pays comptait plus de nouveaux venus que d’émigrés. Ce flux migratoire s’est amplifié après la Seconde Guerre mondiale. La politique migratoire des pouvoirs publics après 1945 a déterminé en grande partie la composition de la société actuelle.

Depuis quelques années, la recherche historique sur la migration d’après-guerre s'amplifie et cette tendance favorise l’ouverture à la recherche de nouvelles sources d’archives. Il importe pour l’histoire migratoire que ces sources soient analysées systématiquement afin de pouvoir saisir la complexité de ce thème assez sensible.

L’an dernier, le thème de l’histoire migratoire semblait éclipsé par la crise sanitaire, mais il est à nouveau d'actualité depuis quelques mois. La chaîne télévisée flamande Canvas diffuse ainsi la série documentaire en six épisode Kinderen van de Migratie (Les enfants de la migration), concernant les travailleurs immigrés venus dans notre pays après la guerre. La série se base en grande partie sur la recherche menée par Tom Naegels dans le cadre de son ouvrage Nieuw België. Les fonds d’archives conservés aux Archives de l’État ont servi de base à ces travaux, notamment les archives de l’administration des étrangers, de la Chancellerie du Premier ministre, et de la Fédération des patrons des charbonnages belges.  

Outre les chercheurs et historiens professionnels, les généalogistes et les justiciables font également appel aux archives sur les migrations. À épingler à ce sujet les dossiers individuels de l’ancienne Police des étrangers, précurseur de l’Office des étrangers. Les Archives de l’État conservent actuellement plus de deux millions de dossiers, soit près de sept kilomètres linéaires de documents à ce sujet.  Il n’est pas étonnant que ces masses de papiers soient parmi les archives les plus consultées de l’établissement. Au printemps dernier, les réalisateurs du programme télévisé Erfgenaam Gezocht (À la recherche des héritiers) se sont rendus dans nos salles de lecture, notamment aux Archives générale du Royaume. Pour retrouver les ayants droit de personnes avec une origine migratoire, cette source archivistique est indispensable.

Les Archives de l’État cherchent aussi à assurer une accessibilité optimale de ces archives pour la recherche. L’index alphabétique des noms qui apparaissent dans les dossiers du XIXe siècle est déjà repris dans le moteur de recherche Rechercher des personnes et un tutoriel Youtube explique comment on peut retrouver aisément un dossier des étrangers.  

Dans un futur proche, les Archives de l'État lanceront un projet de recherche au sujet de femmes réfugiées et expulsées dans les années 1920-1960. Au printemps 2022, les Archives de l’État organiseront une journée d’étude au sujet de la recherche et des sources relatives à la politique migratoire d’après-guerre.

 

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement