Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Photos, affiches et autres collections iconographiques

Texte petit  Texte normal  Texte grand

Les archives sont constitués non seulement de documents textuels mais aussi de matériel iconographique : des photos (tirages papiers, négatifs sur verre ou sur films), des affiches, des dessins, etc. Parfois, ces images font encore partie intégrante du fonds d’archives de l’administration qui les a produites ou reçues. Au contraire, des documents iconographiques de provenances diverses sont souvent rassemblés dans un atlas topographique et historique ou dans une autre collection. Qu’il s’agisse de vues de villes du XVIe siècle, de photos de l’Exposition universelle de 1958 ou de dessins de la Première Guerre mondiale, les images réinventent notre imaginaire.  

Atlas topographique et historique

Au cours du dernier quart du XXe siècle, les Archives générales du Royaume ont constitué une collection de gravures, dessins, plans, photos, cartes postales et affiches. Cet « atlas topographique et historique », riche et hétéroclite, a été décrit en détail dans sept inventaires. Les documents, que ce soit des pièces individuelles ou des albums, se retrouvent sous divers formes et contenus : portraits, affiches, vues de villes, etc. Au total, l’ensemble est composé de plus de 3.500 articles, du XVIe au XXe siècle.  

Moulages de sceaux

Les Archives de l’État possèdent la deuxième plus grande collection de moulages de sceaux au monde. Sur les 38.000 exemplaires, les premiers moulages datent de 1864. Ils ont été réalisés sur base des sceaux de chartes conservées dans des centres d’archives belges et étrangers. Environ 10% des sceaux dont les moulages ont été réalisés sont aujourd’hui perdus. Et 10% des moulages actuels sont dans un meilleur état que les originaux.  

La collection de moulages est devenue à son tour une source de première main. Via le moteur de recherche, on trouve une description sommaire du sceau, le lieu de conservation de l’original, une photo du moulage et de son image inversée, avec une représentation du sceau lui-même. Des recherches par mot-clé sont également possibles. 

Collections iconographiques de la Première Guerre mondiale

La riche collection iconographique de la Première Guerre mondiale, conservée aux Archives générales du Royaume, a vu le jour suite à une opération de collecte à grande échelle immédiatement après la guerre. Des milliers de photos et de dessins illustrent différents aspects de la « Grande Guerre » : l’invasion, les opérations militaires au front de l’Yser, la vie quotidienne des soldats, la propagande, l’accueil de réfugiés belges et étrangers, la collaboration, les réseaux de résistance, la libération, etc. La collection d’affiches (en couleurs) montre le langage visuel puissant avec lequel les parties belligérantes faisaient leur propagande (1017 articles) ; les affiches textuelles de Hasselt donnent également une idée poignante de l’impact de la guerre sur la vie quotidienne (1022 éléments). Ces différents aspects de la guerre sont aussi mis en exergue par les collections de médailles et d’autres objets (insignes, rubans, jeux de société, etc.) qui avaient été rassemblés par la Commission des Archives de la Guerre.

Photos

Dessins, aquarelles et caricatures

Affiches

Médailles

Autres objets

Avec le soutien du Commissariat général à la Commémoration de la Première Guerre mondiale et avec nos remerciements aux joueurs de la Loterie Nationale.

Collections iconographiques des Expositions universelles (Bruxelles 1935 et Bruxelles 1958)

L’instance qui était responsable de l’organisation de l’Exposition universelle de 1935 a produit un nombre conséquent d’archives. Outre les documents comptables et les dossiers du personnel, ce fonds comprend une collection exceptionnellement riche de photos, de dessins et d’autres matériaux iconographiques. Les documents les plus remarquables sont le livre d’or, les photos et dessins des pavillons des pays participants mais aussi des pavillons consacrés à des thèmes spécifiques, allant des  voitures à l’électroménager en passant par le textile ou encore le papier peint.

Le Commissariat général du Gouvernement belge à l'Exposition universelle et internationale de Bruxelles 1958 et la Société anonyme de l'Exposition universelle et internationale de Bruxelles 1958 ont également produit de nombreuses archives. Le contenu du fonds est particulièrement varié ; les photos, les affiches et les dessins retracent l’entièreté de l’exposition, que ce soit les différents pavillons ou bien les activités organisées pour l’événement.

Collection de négatifs sur verre des charbonnages limbourgeois

Quand les charbonnages limbourgeois ont été fermés en 1987-1992, les Archives de l’État ont acquis les archives volumineuses des Kempische Steenkoolmijnen. En plus d’un kilomètre linéaire de documents papier, ce fonds contient aussi une riche collection de matériaux iconographiques, à savoir une vingtaine de films, près de 2.000 négatifs sur verre (négatifs sur plaques de verre), des négatifs sur acétate de cellulose et des dizaines de milliers de photos.  

Les négatifs sur verre, datant de la période 1910-1950, ont été entièrement numérisés. Ils retracent parfaitement l’histoire des premières années de l’exploitation charbonnière, des bâtiments des charbonnages, du travail en sous-sol, des cités-jardins, des nouvelles églises, des hôpitaux, des écoles, etc. Les descriptions détaillées permettent d’effectuer des recherches par mot-clé.  

En collaboration avec LRM, société d’investissement pour le Limbourg.

Collections de photos et de négatifs sur verre de Namur et d’Eupen  

Certains dépôts des Archives de l’État dans les Provinces conservent des collections  photographiques locales. Les Archives de l’État à Namur abritent l’asbl Archives Photographiques Namuroises qui gère l’héritage de photographes locaux. En 2016, un programme de numérisation a été lancé.  

Négatifs sur verre d’Adolphe Dupont (Namur, 1827-1908)

La collection de négatifs sur verre d’Adolphe Dupont (1827-1908), gérée par les Archives Photographiques Namuroises, recréée l’univers fascinant de la Belle Epoque à Namur et de ses environs  (Thon-Samson, Namèche, Marche-lez-Dame, Huy, Wépion, etc.). De véritables pépites pour les yeux !

En collaboration avec l’asbl Archives Photographiques Namuroises.

Négatifs sur verre d’Eupen

Les archives photographiques de la dynastie des photographes Lander, établis d’abord à Elsenborn puis à Eupen, donnent un aperçu intéressant de la vie publique, des entreprises et des associations des Cantons de l’Est à partir des années 1930.

Institut national pour l'Étude agronomique du Congo Belge (INEAC) (1933-1962)

L’INEAC (1933-1962) s'est développé dans les années 1950 pour devenir le fleuron de l'appareil gouvernemental colonial au Congo belge et au Ruanda-Urundi. Contrairement à son prédécesseur, la Régie des Plantages de la Colonie (Repco, 1926-1933), l’INEAC avait un caractère éminemment scientifique. En plus du centre de recherche de Yangambi, qui jouit d'une renommée internationale, l’INEAC a créé sur tout le territoire du Congo belge et du Ruanda-Urundi d’autres centres d’études des techniques agricoles. L’indépendance du Congo en 1960 et celle du Ruanda-Urundi en 1962 ont mis un terme brutal à l’expertise qui avait été développée mais qui, selon les critiques, servait uniquement les intérêts d’une agriculture à grande échelle et orientée vers l’exportation.

La plus grande partie du fonds d’archives concerne la gestion et les activités des centres de recherche. La collection de photos, de plaques de verre, de cartes et de plans a été numérisée.   

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement