Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Toutes les actualités

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Affiner les résulats
Par catégorie :
Par dépôt :

Depuis 6 ans, plus de 4.000 chartes conservées aux Archives de l’État à Liège ont été restaurées grâce au Fonds David-Constant. Plus de 1.500 d’entre elles sont d’ores et déjà consultables sur Internet depuis chez vous et dans toutes les salles de lecture des Archives de l’État. La découverte de ces chartes de l’abbaye de Stavelot-Malmedy, de la cathédrale Saint-Lambert, des collégiales liégeoises, promet des moments de lecture passionnants !

07/01/2021 - Publications - Namur

Paru en janvier 2021, l’ouvrage L’œuf ou la tuile ?, tiré de l’exposition présentée en 2018 aux Archives de l’État à Namur, retrace le parcours du Père Pire - Prix Nobel de la Paix 1958 - à travers ses archives.

07/01/2021 - Recherche - Publications - AGR

Pour valoriser les archives exceptionnellement riches de la famille de Weissenbruch, un colloque a été organisé en 2017 à Liège sous le titre Trois siècles d’histoire du livre et de la pensée à travers le Fonds Weissenbruch : Du Journal encyclopédique aux humanités numériques. Les actes de ce colloque viennent d’être publiés dans notre série Studia. En mettant en contexte l'entreprise de Pierre Rousseau et de Charles Weissenbruch, en faisant connaître le contenu du fonds, ces Actes veulent suggérer des possibilités de travaux scientifiques.

05/01/2021 - Recherche - Événements - Louvain

Lors de la préparation d’une exposition sur l’histoire du palais de justice de Louvain, que vous pourrez visiter jusqu’au 25 avril 2021, des archivistes des Archives de l’État à Louvain ont découvert une lettre du 14 septembre 1944 contenant une description du pénible fonctionnement des tribunaux aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale.

Comment organisait-on au XIXe siècle des processions dans le centre de Gand ? Qui étaient les Trinitaires et quel lien entretenaient-ils avec le Congo belge ? Comment enregistrait-on les présences dans une école maternelle gantoise à la fin du XIXe siècle ? Quelles étaient les collations et les boissons les plus populaires dans un centre paroissial des années 1960 ? Les archives modernes de la paroisse Saint-Jacques donnent un aperçu de la vie paroissiale et sociale à Gand aux XIXe et XXe siècles, au sens large du terme.

08/12/2020 - Recherche - Inventoriage - AGR

Les archives des chemins de fer, décrites dans ce nouvel inventaire, couvrent principalement le XIXe siècle et une partie du XXe siècle, soit la période du développement des chemins de fer en Belgique et du rachat des concessions privées par l’État.

Lors de la libération de la Belgique, à partir de septembre 1944, des dizaines de milliers de personnes suspectées de collaboration avec l’occupant allemand furent enfermées dans des prisons et dans des centres d’internement, sur base de l’arrêté-loi du 12 octobre 1918. L’Auffanglager Breendonk fut également « transformé » en centre d’internement pour personnes suspectées de collaboration. Au départ, ces centres étaient gardés par des membres de la résistance. Les archives décrites dans ce nouvel inventaire ont uniquement trait à la période durant laquelle le centre d’internement de Breendonk dépendait du ministère de la Justice, c’est-à-dire à partir de la fin de l’année 1944.

Les Archives de l’État à Bruxelles conservent 215 mètres linéaires d’archives de la préfecture de la Dyle (future province de Brabant) ; jusqu’ici, ce fonds n’était accessible que via une liste sommaire.  Selon la Constitution de l’an VIII (1799), les préfectures constituent un maillon essentiel de l’architecture institutionnelle de la République française. Afin de permettre d’exploiter au mieux cette source incontournable pour l’histoire de la période française, les dossiers relatifs aux affaires intérieures viennent de faire l’objet d’un inventaire analytique réalisé par François Antoine, archiviste aux Archives de l’État à Bruxelles.

16/11/2020 - Divers

La récente modification législative relative à la consultation des registres de l’état civil (loi du 21 décembre 2018) suscite encore bien des question. Un arrêté royal est en cours de préparation concernant les dispositions relatives (1) aux copies et extraits des actes de l’état civil  (art. 29) et (2) à la consultation à des fins généalogiques, historiques ou scientifiques (art. 79). Il s’agit tant des actes publics que des actes non publics. Le SPF Justice nous a fait savoir qu’en attendant la publication de l’arrêté royal, les actes de mariage de plus de 75 ans et les actes de décès de plus de 50 ans peuvent être consultés moyennant les mêmes conditions que celles qui s’appliquent aux actes de plus de 100 ans. Pour les Archives de l’Etat, rien ne change donc dans la pratique.

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement