Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les archives du canal de Charleroi et du canal du Centre sont inventoriées

Texte petit  Texte normal  Texte grand
08/09/2021 - Recherche - Inventoriage - Publications - Archives générales du Royaume

Longtemps oubliée dans un vieil entrepôt en brique, une grande partie des archives de l’Administration des Voies hydrauliques du Ministère des Travaux publics n’était connue que de rares initiés. Grâce à l’intervention des Archives générales du Royaume et au soutien financier de la Région wallonne, il a été décidé de remédier à cette situation. Plusieurs milliers de dossiers sont désormais ouverts à chacun.

Chantiers titanesques, le canal de Charleroi-Bruxelles (1832) et le canal du Centre (1917) ont permis de connecter le Hainaut - terre riche en charbon - aux autres cours d'eau belges et de favoriser ainsi l'essor économique du pays.

Les dossiers relatifs au Canal de Charleroi et au Canal du Centre sont les premières archives de l’Administration des Voies hydrauliques à avoir fait l’objet d’un inventoriage systématique. La première chose qui frappe, c’est l’extraordinaire énergie qu’ont déployée des centaines d’ingénieurs, contremaîtres et ouvriers pour permettre le creusement et l’exploitation de ces voies d’eaux. Transporter le charbon vers la capitale était vital et relevait d’un enjeu stratégique qui a justifié de formidables efforts. Tous les plans, dessins et études préparatoires que recèlent ce fonds en attestent. L’UNESCO ne s’y est d’ailleurs pas trompée en classant les quatre ascenseurs du Canal du Centre sur la liste du Patrimoine mondial, en 1998.

Mais au-delà des aspects techniques, ces archives permettent aussi de mieux comprendre l’influence que ces travaux ont eu sur les populations de toutes les communes traversées. Pressions d’entreprises désireuses de transporter leur marchandise au plus vite, luttes de propriétaires bien décidés à ne pas se faire exproprier, mobilisation de riverains pour obtenir la construction d’un pont ou interventions de pêcheurs pour dénoncer les pollutions,… autant de témoignages de l’impact qu’exercent ces canaux auprès de toutes celles et ceux qui y vivent depuis près de 200 ans.

L’année prochaine, ce sera au tour de la Sambre de dévoiler ses secrets d’archives. De quoi faire probablement de nouvelles découvertes…

L'inventaire

L'inventaire de 332 pages est en vente  au prix de 16 € à la boutique des Archives générales du Royaume. Vous pouvez également le commander via publicat@arch.be. Il est consultable en ligne via le moteur de recherche.

A consulter également

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement