Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les guerres napoléoniennes à travers les lettres de ses soldats

Texte petit  Texte normal  Texte grand
23/02/2019 - Inventoriage - Publications

Les Archives de l'État conservent de nombreuses lettres de conscrits ainsi que des milliers d'extraits mortuaires des soldats napoléoniens. Un ouvrage publié en 2019 reprend 150 lettres écrites de 1800 à 1814 par des conscrits de l’armée napoléonienne. Les données reprises dans les extraits mortuaires des soldats des départements français sont, par ailleurs, consultables en ligne.

Au lendemain de la Révolution française, la France met en place le système de conscription et l'étend à nos régions. De nombreux jeunes sont enrôlés de force dans les armées de Napoléon et partent à l’autre bout de l’Europe pour combattre les ennemis de la France.

Les Archives de l'État conservent, dans leurs divers dépôts, de nombreuses lettres de conscrits, datant de la période napoléonienne. Consultables en salle de lecture, ces témoignages poignants nous font découvrir la conscription, l'instruction, les déserteurs, les filles que l'on courtise, les longues marches, la nourriture insuffisante, la solde impayée, le pillage et le massacre, la souffrance et la mort dans des hôpitaux mal tenus... 

Quelque 150 lettres écrites de 1800 à 1814 par des conscrits de l’armée napoléonienne et conservées aux Archives de l’État à Liège ont été publiées début 2019 par Bernard et René Wilkin dans l'ouvrage Lettres de grognards / la Grande Armée en campagne. En 2015, les mêmes auteurs ont traduit en anglais plusieurs lettres de soldats napoléoniens du département de l'Ourthe, conservées aux Archives de l’État à Liège, dans l'ouvrage Fighting for Napoléon. French soldier’s letters 1799-1815. Paru en janvier 2018, leur ouvrage Fighting the British. French Eyewitness Accounts from the Napoleonic Wars étudie quant à lui, selon la perspective française, les campagnes napoléoniennes qui ont opposé les Français aux Britanniques. On y retrouve à nouveau des lettres de soldats liégeois de Napoléon, conservées aux Archives de l’État à Liège.

Les Archives de l'État conservent également plusieurs milliers d'extraits mortuaires des soldats des départements français. Ces actes ont été dépouillés par trois bénévoles (Jean-Christian Servais, O. Roufosse et Gilbert De Lille) qui en ont extrait les données analytiques et les ont introduites dans le moteur de recherche Rechercher des personnes. A découvrir en ligne :

En savoir plus

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement