Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les photos de Louis-Robert Pennart passées au crible par l'asbl Archives photographiques namuroises

Texte petit  Texte normal  Texte grand
05/02/2019 - Numérisation - Archives de l'État à Namur

Depuis 2016, l'asbl Archives photographiques namuroises numérise les fonds photographiques conservés aux Archives de l'État à Namur. Plus de 3.500 photos numérisées sont d'ores et déjà consultables dans les salles de lecture des Archives de l'État. Un bénévole numérise actuellement la collection du photographe namurois Louis-Robert Pennart, partiellement sauvée par ses voisins dans les années 1980 !

Né à Molenbeek-Saint-Jean en 1899, Louis-Robert Pennart a consacré sa vie à la photographie. En 1943, il crée sa propre agence à Namur sous le nom de Penn Press. Témoin privilégié, il réalise de nombreux reportages sur la vie namuroise. Ses dernières années se passent dans un grand isolement et il meurt, en 1982, dans une complète solitude, sans laisser d’héritiers.

Sa maison devient propriété de l’État qui entreprend de la vider afin de la mettre en vente. Ses meubles sont emportés, les plaques, tirages, et rouleaux de pellicules sont jetés, sans ménagement, dans un conteneur. Heureusement, des voisins ont pu sauver une partie de cette précieuse collection. Des fragments importants de l’ensemble ainsi récupérés ont été déposés auprès de l'asbl Archives photographiques namuroises et sont désormais conservées aux Archives de l’État à Namur. Le fonds photographique Pennart est en cours de numérisation. Malheureusement, les informations ayant trait aux clichés (sujet, date, lieu) ont été définitivement perdues lorsque ceux-ci ont été versés, en vrac, dans le conteneur.  

Un de ces reportages, comprenant douze clichés, concerne les funérailles d’une personnalité namuroise. En examinant patiemment chacun des clichés, Jacques Chainiaux, bénévole au sein de l'asbl Archives photographiques namuroises, a pu déterminer de quelle personne il s'agissait.

 

Des infirmières de la Croix-Rouge, en uniforme, entourent le cercueil. Un long cortège, ouvert par des militaires portant d’imposantes couronnes de fleurs, suit le corbillard. Quelle est cette personne qui mérite pareil hommage ? (Archives de l'État à Namur, fonds Pennart © APN).

 

C’est à l’église Saint-Joseph, rue de Fer à Namur, qu’est célébré l’office religieux. Ce serait donc un habitant de cette paroisse, et plus particulièrement de son quartier nord comme nous le montre la direction prise par le cortège (Archives de l'État à Namur, fonds Pennart © APN).

 

D’intéressants détails architecturaux de la maison mortuaire, apparaissent sur la photo de la levée du corps, dont une loggia aux fenêtres garnies d’un fer forgé au dessin bien particulier (Archives de l'État à Namur, fonds Pennart © APN).

 

Une visite attentive du quartier nord de la paroisse, nous conduit à l’habitation située au numéro 18 de la rue Saint-Joseph à Namur. La loggia, le fer forgé, c’est bien la maison de la photo (Archives de l'État à Namur, fonds Pennart © APN).

 

La haie d’honneur formée par des infirmières et les imposantes couronnes garnies de rubans au nom de la Croix-Rouge de Belgique, laissent penser qu’il pourrait s’agir d’un cadre de l’institution, peut-être un médecin ? (Archives de l'État à Namur, fonds Pennart © APN).

 

L'examen des photos a permis de poser l'hypothèse que les funérailles sont celles d'un médecin. La liste des praticiens namurois figurant dans l’indicateur de la RTT de 1954 mentionne le Docteur H. Cornet, urologue, domicilié 18 rue Saint-Joseph à Namur. Une recherche sur le site internet de la Ville de Namur conduit à la liste des récipiendaires du Prix Blondeau. Ce prix, attribué chaque année, est destiné à récompenser les actes de courage, de dévouement, de grand civisme ou de probité exemplaire. La personnalité mise à l’honneur en 1954 fut le Docteur H. Cornet, en qualité de Promoteur et directeur des services de transfusion sanguine de la Province de Namur.  

Conservées aux Archives de l’État à Namur, les archives de l'État civil apportent les dernières précisions. Il s’agit d’Horace Florent Joseph François Cyriaque Cornet, colonel médecin retraité, décédé le 24 décembre 1955 place Louise Godin n°15, à la Clinique Sainte-Elisabeth, domicilié à la rue Saint-Joseph n°18. Il était né à Trazegnies le 1er septembre 1897. Il avait épousé Yvonne Léonie Huberte Debry. Il était le fils de Florent Joseph Cornet et de Laure Marie Hallet.

Pour en savoir plus

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement