Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Le projet Saturn entre dans sa 3e phase

Texte petit  Texte normal  Texte grand
30/01/2019 - Inventoriage - Gestion d'archives - Acquisitions - Archives générales du Royaume

La 3e phase du projet Saturn débutera ce 1er février 2019. Fruit d'une collaboration entre les Archives de l’État et le SPF Finances, ce projet vise à trier, inventorier, conditionner et transférer les archives du SPF Finances. Ces six dernières années, les collaborateurs du projet ont traité 18 km linéaires d’archives. Près d’un tiers de ces archives sont transférées aux Archives de l’État tandis que les deux autres tiers des documents seront éliminés. Environ 18 km de documents doivent encore être traités. Le SPF Finances et les Archives de l’État se sont accordés pour prolonger le projet pour une durée de 3 ans, jusqu'en mars 2022.

Le projet Saturn est une solution « win-win ». Il permet au SPF Finances une gestion rationnelle de ses archives tout en répondant aux obligations de la Loi sur les archives à un moment où l’administration se centralise et abandonne des bâtiments à un rythme effréné, tandis que les Archives de l’État, quant à elles, peuvent disposer d’effectifs supplémentaires pour dépister et ouvrir à la recherche les archives des Finances.

Ces dernières années, le projet Saturn a apporté des services centraux des Finances quelques fonds d’archives très intéressants, comme par exemple les archives du  Staff Personnel & Organisation (comprenant aux côtés des dossiers du personnel et des états de service également des dossiers sur l’incivisme de certains agents des Finances pendant la Seconde Guerre mondiale), les archives de la Monnaie royale de Belgique (avec des documents remontant à 1830, et concernant les toutes premières pièces de monnaie belges) et les archives du service des Questions financières internationales et européennes (QFIE) de la Trésorerie.

À partir de 2019, d'autres trésors seront divulgués. Quatre kilomètres d’archives des Hypothèques sont également en attente de traitement. Cependant, gravement atteintes de moisissures, ces archives doivent d’abord être désinfectées.  

En provenance des services extérieurs de la Flandre et de la Wallonie, les Archives de l’État accueillent essentiellement des archives du service de la Documentation patrimoniale. Depuis 2013, il y a eu des transferts d’archives de 216 bureaux de l’enregistrement (90% du total), 23 bureaux des hypothèques ( 50% du total), 9 comités d’acquisition (80% du total) et 38 contrôles du cadastre (25% du total).

À partir de 2019, le projet Saturn s’occupera des archives des Hypothèques et du Cadastre, y compris les riches archives des directions régionales, où l’on trouve notamment des plans cadastraux et de la documentation de base.   

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement