Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les archives paroissiales : un patrimoine menacé à sauver et à valoriser

Texte petit  Texte normal  Texte grand
07/12/2018 - Gestion d'archives - Événements - Archives de l'État à Tournai - Archives de l'État à Mons

Les Archives de l'État ont fait de la sauvegarde des archives paroissiales l'une de leurs priorités. En Hainaut, les Archives de l'État collaborent depuis de nombreuses années avec la section Archives et recherche historique au sein du Service diocésain Art, Culture et Foi. Une rencontre rassemblant les responsables des fabriques d'église du diocèse aura lieu aux Archives de l’État de Tournai le samedi 15 décembre à 14h et des visites seront organisées dans les paroisses à partir de janvier 2019.

Ce 15 décembre 2018, les participants seront informés, aux Archives de l'État à Tournai, des initiatives actuellement en cours en matière d’archives paroissiales dans notre pays et plus spécialement dans le diocèse de Tournai. Il s'agira d'exposer les préoccupations des Archives de l'État et les perspectives de collaboration que nous souhaitons mettre en place. Les Archives de l'État rappeleront également les objectifs et les principes d’une bonne gestion des archives.Enfin, les participants auront l’occasion de découvrir concrètement comment sont conservées les archives aux Archives de l’État, lors d’un parcours à travers les magasins d’archives, habituellement inaccessibles au public.

Une première après-midi de rencontre sur le thème des archives paroissiales s'est tenue le 10 novembre 2018 aux Archives de l'État à Mons. Elle a rassemblé une quarantaine de personnes.

Des archives d'une grande richesse pour l'histoire

Les archives paroissiales ont une valeur administrative et juridique mais elles constituent également une source historique d'une grande richesse. Elles permettent d'éclairer des parties importantes de l'histoire de nos régions. Elles sont une source d'information pour des domaines variés : histoire des mentalités, des croyances et des pratiques religieuses, histoire de l'art et de l'architecture, histoire économique et sociale, etc.
Les archives paroissiales recouvrent une réalité qui peut être très diversifiée. On y trouve souvent des documents émanant de plusieurs producteurs d'archives :

  • Les documents produits par la fabrique d'église. Il s'agit des documents touchant l'organisation (registres de délibérations du conseil de fabrique), l'administration, le personnel rémunéré par la fabrique, le patrimoine (gestion des biens et des fonds, notamment les fondations dont bénéficient les fabriques d'église à charge pour elles de faire célébrer des offices religieux), la gestion financière (budgets et comptes).
  • Les archives cultuelles et pastorales. C'est dans cette catégorie que l'on trouve en particulier les registres aux prônes (ou semainiers) et les registres paroissiaux.
  • Les archives des institutions et associations qui exercent leurs activités dans le cadre de la paroisse.
  • Les archives personnelles des curés et des vicaires.
  • Les archives d'institutions qui n'ont pas de lien direct avec la paroisse, mais qui ont été conservées avec les archives de la paroisse, comme la communauté locale, les institutions seigneuriales, la table des pauvres.

Des archives menacées

Dans le cadre d'un paysage paroissial en pleine mutation, les archives des fabriques d'église et des paroisses sont aujourd'hui menacées en de nombreux endroits, principalement en raison de la diminution du nombre de desservants et de l'abandon des presbytères qui en découle.
Dans certains cas, les conditions de conservation laissent à désirer, des éliminations incontrôlées sont constatées, les archives sont difficilement accessibles. En outre, les responsables laïcs des fabriques d'église et des paroisses qui s'occupent des archives sont pour la plupart des bénévoles de bonne volonté, mais sont souvent démunis face aux problèmes parfois complexes que pose la gestion des archives : comment classer les archives, comment les conserver correctement, comment les communiquer aux chercheurs... ?

A consulter également

Partager cet article :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement