Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

La Flandre-Occidentale dans le collimateur : les dommages de guerre de la Seconde Guerre mondiale

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Du 15/09/2020 au 23/12/2020Archives de l’Etat à Bruges : Predikherenrei 4A, 8000 Bruges Heures d'ouverture :
  • Du mardi au vendredi, 9h-16h30.
Tarifs : Entrée libreContact : rijksarchief.brugge@arch.be - +32 (0)50 33 72 88

Septante-cinq ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Archives de l’Etat à Bruges organisent une exposition sur les dégâts matériels subis dans la province de Flandre occidentale. Entre 1940 et 1945, près d’un quart des bâtiments existants de la province ont été partiellement endommagés ou entièrement détruits.

Après la guerre, de nombreux sinistrés ont introduit auprès des pouvoirs publics une demande de dédommagement. Concernant la Flandre occidentale, les Archives de l’Etat à Bruges conservent plus de 1,1 kilomètre d’archives relatives aux dommages de guerre à des biens privés, dont plus de 130.000 dossiers individuels. À côté de nombreux documents administratifs, ces dossiers contiennent aussi un volume impressionnant et inédit de photos, de plans architecturaux, de cartes et d’autres pièces remarquables.

L’exposition donne un bon aperçu des dommages subis par la Flandre occidentale à différents moments. En mai 1940 le sud-ouest de la province a été gravement touché lors de la bataille de la Lys (24-28 mai), lors de laquelle l’armée belge esit engagée dans un violent combat avec les troupes allemandes. Au même moment, l’aviation allemande a bombardé Ypres, Courtrai, Poperinge, Roulers et Ostende. Les années suivantes, l’occupant allemand a confisqué en masse des moyens de transport et d’autres biens, y compris des immeubles. La construction du Mur de l’Atlantique a également causé de nombreux dégâts sur le littoral. De  1943 à 1944, les bombardements aériens des alliés ont touché entre autres l’aérodrome de Wevelgem, le port d’Ostende et la gare de triage de Courtrai. Les « dommages collatéraux » causés par les bombardements alliés étaient immenses : Courtrai et Ostende ont été réduites en cendres. Une dernière série de démolitions intervient lors de la libération de la Flandre occidentale en septembre 1944.

www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement